Missions

Le GIMEST a pour missions :

D’aider, par tous les moyens légaux, au développement des entreprises adhérentes.

De développer l’emploi et les qualifications dans les activités liées au milieu industriel.

De promouvoir les entreprises adhérentes auprès de tout donneur d’ordres.

De développer des actions communes en matière dé sécurité, de qualité et d’environnement.

De rechercher auprès des donneurs d’ordres et des Pouvoirs Publics, de diffuser entre ses adhérents, toutes informations nécessaires au développement économique des entreprises.

De constituer une force de proposition auprès des différents donneurs d’ordre en matière de sécurité, de qualité et d’environnement.

 
Les moyens d’action du GIMEST :

Susciter et participer à tout projet de formation professionnelle concourant à la mise en place d’actions en matière de sécurité, de qualité et d’environnement.

Créer des groupes de travail mixtes (avec tout donneur d’ordres), éditer et diffuser des publications et brochures, organiser des réunions, rencontres, débats, expositions, effectuer des études et enquêtes et d’une manière générale utiliser tous les moyens habituels permettant de promouvoir les activités de l’association.

D’une manière générale, mettre en œuvre tout ensemble de moyens propres à favoriser la réalisation des buts définis.

Entreprendre toute action d’information et de promotion utile aux buts qu’elle s’est fixée en vue notamment de recueillir les fonds nécessaires au fonctionnement de ses activités.

 
Le fonctionnement du GIMEST:

L’association est gérée par un Comité de Direction qui compte 15 membres élus en Assemblée Générale, se réunissant 2 fois par mois pour traiter les dossiers soumis à l’association. Elle emploie 3 permanents, une secrétaire, un ingénieur sécurité et un chef de projet.

 
L’Ingénieur Sécurité

Origine du partenariat : La mission de l’Ingénieur Sécurité est financée par la DRIRE de la Moselle, le GIMEST et le   CNPE de Cattenom. Elle a fait l’objet de la signature d’un protocole qui existe depuis 1995.

Son rôle :

C’est un homme proche du terrain.

Il participe aux visites de sécurité programmées par le CNPE

Il audite à son initiative les chantiers des entreprises adhérentes intervenant sur le site.

Il participe à l’analyse des causes d’incidents ou d’accidents ou de « presque accidents ».

Il recueille des informations auprès des agents EDF ou du personnel des entreprises prestataires susceptibles de faire progresser la sécurité.

Il analyse les résultats dosimétriques sur les chantiers.

Il procède avec le SPR à des opérations de contrôle des dosimètres, des protections individuelles … 

Il a un rôle d’écoute sur le terrain (essentiellement sur la sécurité) dans le cadre de l’instance de suivi.